Quand on parle de location d’appartement, on a toujours l’habitude de penser aux différents dossiers que les candidats locataires doivent préparer. On n’oublie souvent que les propriétaires ont aussi des dossiers à préparer avant qu’ils puissent proposer en location leurs biens immobiliers et ceux-ci sont valables pour les appartements. Contrairement aux idées reçues, les locataires ont également le plein droit de les exiger. Voici quelques informations à ce propos.

Les documents obligatoires

Plusieurs documents peuvent être sollicités. Parmi les plus importants comme pour la vente d’un logement, la mise en location nécessite aussi des pièces justificatives pour les différents diagnostics immobiliers. Trois en sont exigés. Le premier est le diagnostic de performance énergétique ou DPE. Le second est le diagnostic plomb et le dernier est le diagnostic de l’ERNT ou diagnostic de l’Etat des Risques Naturels et Technologiques. Les résultats de chacun de ces diagnostics doivent accompagner le contrat de location. Pour les biens en copropriété, le syndic doit encore fournir d’autres documents de diagnostics concernant les parties communes du bien.

Chaque locataire peut demander tous ces documents avant qu’il signe le contrat de bail. Dans le cas où il manque un document, il peut exiger la réalisation du diagnostic.

La mise en valeur de l’appartement

Non obligatoire mais très conseillé, il est toujours important de mettre en valeur son bien avant de le proposer en location. Il n’y aura pas de document officiel prouvant les travaux à montrer aux futurs locataires. Toutefois, on peut prendre des photographies du patrimoine immobilier avant les travaux et après les travaux pour les montrer aux candidats locataires. Cela leur donnera un aperçu de la mise en valeur du bien. Certes, ces petits travaux de rénovation nécessitent des investissements en sus. Mais ils seront si vite rentabilisés une fois que le bien soit pris par des locataires.