Certes, l’investissement dans la pierre présente des risques vraiment moindres par rapport aux autres types de placement. Toutefois, cela ne dit pas qu’il n’en présente pas. En effet, comme avec n’importe quel type d’investissement, il y a des risques à encourir quand on fait un placement dans l’immobilier. Alors si l’on a envie de minimiser les risques, on peut prendre en considération la SCI ou Société Civile Immobilière. Mais quels sont les intérêts et avantages de la SCI et comment s’y prendre ? Voici quelques informations à ce propos.

Tout sur la SCI

La SCI est une organisation que l’on créée pourfaciliter l’acquisition puis la gestion d’un patrimoine immobilier. Il existe plusieurs types de SCI. Ce sont la SCI familiale, la SCI de construction vente, la SCI d’attribution et la SCI de jouissance à temps partagé. Pour faire un investissement locatif, chacun peut choisir le type qui correspond à son profil et à ses besoins. Dans tous les cas, l’idéal est de constituer sa SCI avec des personnes que l’on connaisse bien.

Pourquoi choisir la SCI lors d’un investissement locatif ?

Ce type d’organisation permet de jouir de plusieurs avantages. En mutualisant les moyens financiers, la part pour chaque acheteur devient moins lourde pourtant on devient propriétaire et on obtient une partie du bien.
Comme cette forme de société bénéficie d’une grande souplesse, on peut fixer les règles de gestion au préalable dans les statuts. On peut départager les rôles. On peut donc être le gérant par exemple. Cela permet d’avoir le contrôle de toutes les opérations concernant le patrimoine.

Si l’on a envie de faire un investissement locatif à travers la SCI, on n’a qu’à exposer son envie lors de la réunion de tous les propriétaires. On ne peut pas cependant prendre des décisions sans l’accord de tous les autres associés à condition d’avoir prévu ces clauses dans les statuts.