L’Ile de Ré est une des destinations les plus prisées de Charente-Maritime. L’on s’y presse bien évidemment pour la beauté de son littoral, pour profiter aussi des bienfaits du cadre marin, notamment la fraîcheur de l’air marin. L’Ile de Ré est d’ailleurs une des plus belles destinations de France pour un séjour balnéo ou thalasso. Celle que l’on appelle la Ré Blanche est par ailleurs une destination de choix pour des vacances en famille. La destination est d’autant plus pratique qu’elle se trouve à seulement une demi-heure de La Rochelle, mais de nombreux visiteurs viennent également de Nantes, à 145 km… Quels spectacles l’Ile de Ré offre-t-elle aux familles lors d’un séjour en camping ? Eléments de réponse.

L’Ile de Ré, une destination « nature » par excellence

Le séjour en camping Ile de Ré est l’occasion pour les familles de se retrouver dans un cadre paisible, au plus proche de la nature. Cette caractéristique fait d’ailleurs partie des points communs de l’île avec les différentes destinations balnéaires des côtes varoises, telles que Fréjus, Bandol ou Cavalaire-sur-Mer, pour ne citer que ces localités. Cela se traduit, concrètement, par un cadre offrant une formidable diversité en termes de patrimoine naturel, mais aussi par une pureté de l’air marin par exemple.

Là où la Ré Blanche se distingue de la plupart des destinations de la Côte d’Azur varoise, c’est le fait que, malgré la forte affluence estivale, en particulier depuis l’ouverture du pont la reliant à La Rochelle, l’île a préservé son authenticité. Ceci tient en réalité à sa configuration particulière : sa planéité favorise une meilleure répartition des vacanciers, offrant davantage d’espaces pour les plaisirs nautiques comme pour les promenades et autres activités de plages ; qui plus est, l’île s’étire toute en longueur, offrant à ses visiteurs cent kilomètres de côtes et autant de pistes cyclables.

Les promenades à vélo sur la Ré Blanche

Comme évoqué quelques lignes plus haut, l’Ile de Ré s’étire toute en longueur. Les familles peuvent ainsi profiter de cent kilomètres de kilomètres, faisant en même temps office de pistes cyclables. A certaines heures, en haute saison tout particulièrement, on assiste à de véritables ballets de vélos. Les balades à vélos font notamment partie des activités favorites des adolescentes, au même titre que les baignades ou les sports de glisse. Les jeunes longent le littoral, souvent pieds nus et avec un air insouciant – après tout, ils sont en vacances. Les adultes sont également de la partie, mais se promènent le plus souvent au rythme de bambins qui profitent aussi de ce joli cadre avec leurs vélos à roulettes. Le séjour en camping Ile de Ré est également l’occasion de voir, presque de manière rituelle, des grands-parents faire leurs courses matinales à vélos – en été, les marchés de tous les villages accueillent les visiteurs sept jours sur sept.

Les rituels estivaux sur l’Ile de Ré

Petits et grands profitent du séjour en s’adonnant à différents activités telles que la baignade, le surf ou le kitesurf, la randonnée, etc. Mais qui dit vacances (ou même court séjour) en famille dit forcément rituels quasi immuables. Pendant que les adultes ou les grands-parents arpentent les allées des marchés le matin, les jeunes, eux, gambadent en toute nonchalance sur le littoral ou s’adonnent à des sports de glisse. A l’heure du déjeuner, on se retrouve pour pique-niquer en tribu – les familles privilégient naturellement des plages avec des rivages sans vagues, à l’image de celle de Trousse-Chemise notamment. Le soir venu, les jeunes se retrouvent dans des établissements connus à Saint-Martin, La Couarde ou La Flotte, quand d’autres se retrouvent par exemple sur le port d’Ars… A noter au passage que ces différentes localités se visitent également en mi-saison et même hors saison. Nombreuses sont notamment les familles qui se laissent séduire par La Flotte ou surtout Ars.